Qu’est-ce que le BDSM ?

//Qu’est-ce que le BDSM ?

Qu’est-ce que le BDSM ?

Le BDSM peut être considéré comme une déviance sexuelle par certains ? Pouvons-nous parler de déviances sexuelles en ce 21e siècle ? Les avis sont partagés sur la question. Faisons le point sur cette pratique sexuelle qui attire plusieurs aujourd’hui.

Zoom sur le BDSM

Le BDSM désigne une pratique sexuelle. On peut donner une définition à partir des différentes lettres qui composent cet acronyme. Alors, que devez-vous comprendre par BDSM ? La lettre « B » fait référence au Bondage (l’art de la corde et du bondage). Le « D » a été mis pour Domination ou encore Discipline. Le « S » doit vous faire penser à Soumission. Enfin, les lettres « S » et « M » ont été mises pour Sadisme et Masochisme (sado-masochisme). Après ces quelques précisions, vous en avez certainement une meilleure compréhension.

Dans la pratique sexuelle du bondage, celui qui est attaché se laisse dominer par l’autre. Le sado-masochiste est un individu qui éprouve du plaisir en alternant les rôles de sadique et de masochiste. On pourrait penser que le BDSM se focalise sur les douleurs. Il y a également l’humiliation et la domination. Résultat : chacun des partenaires peut accéder au plaisir escompté. Il met en relation des individus opposés. D’une part, celui qui obtient du plaisir quand il est puni ou humilié. D’autre part, une personne qui aime dominer et apporter de la souffrance (désirée). Cependant, il arrive que les différents intervenants s’échangent les rôles. Il faut souligner que le terme BDSM embrasse plusieurs pratiques : humiliation, pet play, jeux de cire et autres.

Zoom sur le BDSM

Comment ça se passe dans la pratique ?

Souhaitez-vous vous aventurer sur le terrain du BDSM ? Avant de commencer quoi que ce soit, il est nécessaire de bien se renseigner si vous voulez éviter de mauvaises surprises. Il est notamment fondé sur le jeu de rôles. Il est question de rôles de dominant et de soumis. Les rôles peuvent être inversés entre les partenaires. Deux sortes de pratiques selon les cas : physiques et psychologiques. Vous pouvez orienter votre séance comme vous le désirez à condition de ne pas mettre la vie de l’autre en danger. C’est pourquoi il est capital d’instaurer des règles dès le départ afin d’éviter d’éventuelles déviances. On pourra, par exemple, définir les pratiques à utiliser d’un commun accord. Assurément, il y a des limites à ne pas franchir même si la douleur est acceptée. La pratique du BDSM doit être basée sur la communication et la confiance.

Première séance de BDSM

On peut tenter une première expérience en privé à la maison avec le consentement de son/sa partenaire. Il est aussi possible de rejoindre un club ou profiter d’une soirée. Aujourd’hui, faire une rencontre BDSM est facile, surtout en scrutant les petites annonces çà et là sur le Web. Vous allez rencontrer des personnes ayant les mêmes aspirations en consultant des sites de rencontres spécialisés. Il ne faudrait pas se compliquer la vie pour la première séance. Cherchez plutôt à faire simple en explorant les pratiques l’une après l’autre.

Par | 2019-02-12T14:24:02+00:00 janvier 1st, 2019|sexo|