Nous avons tous une part de féminité et de masculinité

//Nous avons tous une part de féminité et de masculinité

Nous avons tous une part de féminité et de masculinité

On sait que du point de vue biologique, l’homme est un animal. Cependant, sa manière de se comporter le distingue de l’animal. Il y a sans doute de l’animalité dans l’homme. Dans cette même optique, on dira qu’en chaque homme, on trouve une part de féminité. Et aussi une part de masculinité dans chaque femme. Chaque part peut dominer l’autre selon certains facteurs : âge, maturité sexuelle, affective, etc. 

Le masculin dans la femme

Plusieurs éléments permettent de distinguer l’homme et la femme : anatomie du sexe, apparence physique, besoin affectif, etc. Pourtant, en chaque femme, il existe une part de masculinité. Plusieurs spécialistes sont unanimes sur le sujet. Mais comment peut-on expliquer cette part de masculinité chez la femme ? Pour les psychanalystes, cette part masculine se développerait chez la femme au contact de son géniteur (père). Sans oublier l’influence qu’ont les autres hommes que vous côtoyez ou qui vous entourent. Vous comprenez maintenant pourquoi vous agissez parfois comme un homme. Cependant, cette part de masculinité n’est pas accueillie avec joie par toutes les femmes. Plusieurs ont tendance à la rejeter.

La bonne attitude serait de l’assumer plutôt que de la refouler. Accepter sa part de masculinité et l’assumer pleinement aiderait d’une part à mieux comprendre le sexe opposé. Or, une meilleure compréhension de l’autre permet d’instaurer des relations plus satisfaisantes entre les deux sexes. Comment apprendre à comprendre le comportement de son partenaire ? C’est aussi en étudiant soigneusement la part masculine qui est en vous. Alors, il ne faut pas avoir honte d’assumer cette part de virilité, car elle est susceptible de propulser votre vie amoureuse.   

Le féminin dans l’homme

Le féminin dans l’homme

A l’instar de la femme, l’homme possède également une part de féminité en lui. Ce n’est pas une pensée récente puisqu’au Moyen-âge certains écrits en parlaient déjà. Les termes anima et animus furent plus tard créés pour désigner respectivement la part féminine en l’homme et la part masculine de la femme. Tout homme aussi devrait assumer cette partie féminine au lieu de la refouler. En ce qui concerne l’homme, sa part de féminité découle quand il est encore enfant du rapport avec sa maman. Elle est liée à des femmes qui ont marqué la vie de l’homme depuis sa tendre enfance. Il peut s’agir de la mère ou des sœurs lorsqu’il est enfant.

Le féminin de l’homme est source de créativité. Elle est d’autant plus accrue que lorsque l’homme décide de l’accepter. Cette acceptation améliore sa relation tant au niveau conjugal qu’avec les autres.

Des répercussions positives ou négatives

Quand l’anima est positive, on remarquera que l’homme saura établir une harmonie entre sa partie féminine et masculine. Dans ce cas, il sera en mesure de manifester pleinement sa sensibilité ou sa douceur. Par contre, lorsque l’anima est négatif, il aura tendance à contrôler sa partenaire. Cela peut être source de mauvaise humeur ou d’instabilité. Chez la femme quand la part de masculinité domine, les relations entretenues sont teintées par des rapports de force.

Par | 2019-02-12T15:34:18+00:00 janvier 10th, 2019|Psychologie|