Les différentes pratiques sexuelles d’aujourd’hui

//Les différentes pratiques sexuelles d’aujourd’hui

Les différentes pratiques sexuelles d’aujourd’hui

Certaines pratiques sexuelles existaient il y a des millénaires. Par exemple, dans des classes ou des groupes sociaux des sociétés égyptienne, grecque et romaine. Aujourd’hui, elles ont tendance à se démocratiser et à ne plus être vues comme un tabou.

La sexualité orale

La sexualité orale n’est pas une invention du 21e siècle. On la pratique depuis longtemps, mais dans la discrétion. Aujourd’hui, les jeunes comme les adultes n’ont pas honte d’afficher leur approbation. Toutefois, la sexualité orale n’est pas perçue de la même façon par les hommes et les femmes. Le cunnilingus et la fellation sont les pratiques les plus privilégiées. De plus en plus d’hommes n’hésitent pas à proposer la fellation à leur partenaire. Si la partenaire accepte, c’est d’une part parce qu’elle veut faire plaisir à son homme. Les femmes, beaucoup plus libérées qu’avant, osent proposer le cunnilingus, car elles peuvent atteindre l’orgasme avec des caresses bien maîtrisées de son conjoint.

Certainement, les pratiques sexuelles ont évolué en l’espace de 40 ans. Le sexe oral n’est plus un tabou. Mais elle est devenue une pratique commune. Il faut savoir que les jeunes ayant un âge compris entre 16 et 24 ans sont surtout attirés par ces relations orales. D’ailleurs, une étude réalisée par des chercheurs de la London School of Hygiène (en Angleterre) confirme cette affirmation. Selon la même étude, une femme sur 5 pratiquerait le sexe oral. En revanche, il concerne 1 homme sur 4.

La sodomie invitée au lit

La sodomie entre partenaires de sexe différent se démocratise. Les couples qui veulent expérimenter de nouvelles sensations sexuelles pensent à la sodomie. Les hommes sont les premiers à la proposer. Les femmes s’opposent avant d’accepter au final pour satisfaire leur amoureux. En fin de compte, quand c’est bien exécuté, le couple en fait une pratique préférée lors de ses ébats sexuels. Le sexe anal doit être pratiqué avec une grande délicatesse si les deux partenaires veulent éprouver un maximum de plaisir.

Les pratiques sexuelles BDSM

Les pratiques sexuelles BDSM

Les jeux de rôles BDSM (bondage et discipline, domination et soumission) entre adultes exigent différents accessoires (fouet ou menottes), voire des déguisements. Les pratiques sexuelles du BDSM sont vues aujourd’hui sous un nouvel angle. Des livres sortis récemment présentent le BDSM de manière positive. Ils veulent faire comprendre que le BDSM est accessible à tous. Les pratiques sont variées : la fessée, la flagellation (fouetter l’autre ou vis-versa), l’asphyxie érotique, etc. Les deux grandes tendances sont le Maledom et le Femdom. Le premier est employé lorsque l’homme joue le rôle dominant. On utilise le second terme quand il est question de la femme.

Les ébats sexuels collectifs ou triolisme

Plusieurs configurations sont possibles. Un couple hétérosexuel dans lequel un des partenaires est bisexuel pourra partager son lit avec une autre personne de même sexe. Ce plan à trois ou faire l’amour à trois est désigné sous le nom de triolisme. Dans ce même couple, l’homme ou la femme peut avoir des rapports hétérosexuels avec une autre personne en présence de son partenaire. Cela peut se faire aussi entre deux couples très proches. Il y a aussi des relations occasionnelles en contactant des personnes sur certains sites ou à travers les petites annonces. Ou encore des ébats sexuels à plusieurs en club ou dans des soirées privées.

Par | 2019-02-12T15:06:59+00:00 janvier 6th, 2019|sexo|