La masturbation est-elle encore taboue ?

//La masturbation est-elle encore taboue ?

La masturbation est-elle encore taboue ?

Savez-vous que l’origine de mot masturbation est teintée d’une note négative. En effet, elle provient de « manus » et « stupro ». Le premier désigne la main et le second fait référence à souiller. Longtemps interdite, la masturbation est une pratique à laquelle s’adonne l’homme ou la femme en cachette. Qu’en est-il aujourd’hui ?

Une connotation négative pour certains

Toutes les religions qui prônent la bonne morale ont une pensée péjorative de la masturbation. C’est peut-être parce que les termes « masturbation » ou « ônanisme » trouverait ses racines dans l’un des saints écrits, c’est-à-dire la Bible. Que nous renseigne-t-elle ? En effet, un personnage biblique fut châtié par Dieu à cause de cette pratique. Onan, puisqu’il faut le désigner par son nom, prit la femme de son frère défunt, sur l’ordre de son père Juda, afin de lui susciter une descendance. Mais celui-ci laissait sa semence par terre pour ne pas donner de postérité à son frère.

Quelque temps après, Dieu le fit mourir à cause de son acte. Pour les adeptes de la religion chrétienne, voici une preuve suffisante pour interdire la masturbation, puisqu’elle n’est pas approuvée par Dieu, le créateur de l’homme et de l’univers. C’est pourquoi elle est depuis longtemps considérée comme un tabou.

Une connotation négative pour certains

Une connotation positive pour d’autres

Bien que la masturbation soit interdite par une pluralité de religions, les statistiques révèlent que plus de 90% des hommes et 80% des femmes n’hésitent pas à se donner du plaisir sexuel en empruntant le chemin de la masturbation. Il n’y a donc pas de honte à avoir même si certains l’interdisent. De plus, pour les spécialistes, la masturbation permet à l’adolescent (e) de mieux connaître son corps et de se préparer à la sexualité à l’âge adulte. La masturbation en couple permet de pimenter sa vie de couple, de mieux connaître son corps et le corps de son partenaire et de faire monter la température. Bien sûr, à condition que cela soit utilisé à bon escient. Même si la masturbation est recommandée par plusieurs sexologues, les partisans de cette pratique sexuelle éprouvent souvent de la honte à s’afficher, surtout les femmes à cause de l’éducation, de la culture familiale et du poids de la religion. On peut dire qu’elle reste encore un peu taboue.

Masturbation solitaire : le tabou est tombé pour un grand nombre

Peut-on parler encore de tabou avec la multiplicité des gadgets dédiés à la masturbation ? Que ce soit à la destination des hommes ou des femmes, ces jouets sexuels ou sex-toys ont inondé le marché depuis quelques années. Les fabricants font des chiffres d’affaires colossaux. Cela prouve bien que ça marche. Par ailleurs, les hommes comme les femmes n’ont plus besoin de pousser la porte d’un sexshop pour acheter leurs objets sexuels. Il suffit de passer la commande chez un marchand en ligne pour se faire livrer son produit à domicile.

D’un autre côté, on assiste de plus en plus à des éloges à la masturbation. Par exemple, le groupe Bagarre dans sa chanson « Diamant ». Il a même invité les femmes qui aiment se masturber à poster des photos d’elles. Une façon pour le groupe de briser le tabou de la masturbation.

Par | 2019-02-12T15:19:30+00:00 janvier 8th, 2019|sexo|