Je suis perfectionniste, ça m’épuise !

//Je suis perfectionniste, ça m’épuise !

Je suis perfectionniste, ça m’épuise !

Une maison qui n’est jamais assez propre, toujours insatisfait des résultats de son travail, on s’impose un stress supplémentaire… Le perfectionniste recherche à chaque fois la perfection. Bien sûr, il ne connaît pas une véritable joie et son entourage peut en souffrir énormément. Il est temps de rechercher de l’aide puisque cela épuise. Traitements et conseils à découvrir !

 

Prendre conscience des dangers encourus

poisson

Des personnes n’ont pas hésité à décrire le perfectionnisme comme un « poison » pour la productivité de l’individu. En prenant conscience de ces méfaits sur la vie quotidienne, le perfectionniste engagera des actions pour sortir de cette quête de perfection. Le perfectionniste s’évertue d’atteindre la perfection au quotidien sans vraiment y arriver. Alors, ses tâches à remplir au jour le jour deviennent insurmontables. Il a peur d’échouer ce qui influence de façon négative sa volonté et sa motivation. De plus, à force de vouloir bien faire, il arrive que le perfectionniste perdre parfois du temps sur les tâches les plus simples à réaliser. Résultat : un rendement plus faible ou un manque d’efficacité.

Malgré sa tendance à la perfection, le perfectionniste ne semble pas améliorer son bien-être. En effet, sa quête de perfection l’entraîne dans un état de stress à répétition. Or, une vie stressante est une ennemie redoutable. Elle a des répercussions négatives tant sur la santé et la qualité de vie. Une insatisfaction permanente qui pousse le perfectionniste à dépasser ses limites. La bonne nouvelle est qu’il y a des moyens pour sortir de ce cercle infernal.

 

Perfectionnisme : agir pour en sortir   

Assurément, vous n’allez pas rester dans votre coin sans rien faire pour quitter la « prison » du perfectionnisme. Si vous avez conscience de votre problème et que vous réalisez ses effets négatifs dans votre vie de tous les jours, il faut dire non au perfectionnisme en le considérant comme un défaut. Décidez de changer votre manière de voir les choses ou votre discours. Le perfectionniste doit apprendre à se fixer des objets à la hauteur de la capacité humaine. Ceux-ci devront être en fonction de ses moyens intellectuels et physiques.

Il va falloir apprendre à gérer ses émotions. Cela est important dans le cas où l’on souhaite réduire son stress ou son anxiété. De nombreuses alternatives existent pour apprendre à gérer le stress : yoga, relaxation, Ayurveda, etc. Mais, quand on a tout essayé cette obsession de la perfection et que rien ne change, il est nécessaire de rechercher de l’aide auprès psychothérapeute.

 

Perfectionniste : bénéficier d’une assistance psychologique

trouble

Loin d’être une qualité, le perfectionnisme pathologique est un défaut ou un trouble qu’il convient de traiter. Lorsque les efforts personnels échouent, et que le perfectionniste accumule échecs à répétition, une assistance psychologique se veut une voie idéale pour en finir avec cette obsession de la perfection. Le rôle du thérapeute consistera à rechercher l’origine de la pathologie. Il pourra par la suite proposer un traitement psychologique adapté à la situation de patient. Rejoignez dès maintenant un thérapeute !

Par | 2018-03-21T13:41:54+00:00 avril 3rd, 2018|Psychologie|