Consulter un psychologue pour soigner ma timidité ?

La timidité ! Elle est liée au manque de confiance en soi. On ne la présente pas forcément comme une pathologie. Cependant, quand elle favorise une anxiété incontrôlable, il ne faudrait pas tarder à consulter un psychologue pour la traiter. Des séances de thérapie comportement chez un psy seront utiles pour retrouver une vie normale. Quand […]

La timidité ! Elle est liée au manque de confiance en soi. On ne la présente pas forcément comme une pathologie. Cependant, quand elle favorise une anxiété incontrôlable, il ne faudrait pas tarder à consulter un psychologue pour la traiter. Des séances de thérapie comportement chez un psy seront utiles pour retrouver une vie normale.

Quand la timidité devient une pathologie

On a tendance à définir la timidité comme étant un manque d’assurance d’une action en rapport à l’autre. La timidité compte parmi les traits de personnalité. Un individu qui est timide peut avoir peur du regard des autres. On constatera que le sujet est le plus souvent anxieux. C’est pourquoi, les symptômes de la timidité ressemblent beaucoup à ceux observés dans le cas d’une anxiété. On remarquera une sensation de peur, panique ou un malaise. Il y a aussi des manifestations physiques visibles comme des palpitations cardiaques, tremblements ou le souffle court. Évoquons également les sueurs se traduisant par des bouffées de chaleur et les mains moites. Le timide peut ressentir une sensation d’étouffement, un vertige ou des douleurs dans la poitrine.

On reconnaît le timide à sa grande sensibilité aux jugements ou aux critiques des autres. Il est moins bavard, et préfère fuir le regard des autres. Le timide a peu d’estime pour lui-même. Il ne peut pas mener sa vie avec pleine confiance, car le timide pense qu’il n’a rien à offrir au monde et aux autres. C’est une grave erreur !

Lorsque la timidité ou la « peur » des autres devient intense et persistance à tel point qu’elle affecte considérablement notre vie et la relation avec les autres, on peut parler de timidité « maladive » ou « pathologique ». Mais, les spécialistes parlent plutôt d’une anxiété sociale ou pathologique. Elle peut être par exemple un obstacle pour nouer une relation amoureuse.

Les moyens pour vaincre sa timidité

Un psychologue spécialisé en thérapie comportementale peut apporter une aide en cas de timidité. La thérapie comportementale a fait ses preuves. C’est un moyen efficace pour surmonter son anxiété. Les méthodes utilisées par les psychologues sont diversité. On peut opter pour des consultations individuelles avec un psychologue ou un psychiatre. Les experts peuvent aussi envisager des thérapies de groupe. Parmi, les nombreuses thérapies auxquelles le thérapeute proposer, on distingue le retraitement et la désensibilisation par le mouvement de l’œil (EMDR). Cette thérapie a vu le jour grâce à des experts américains. Elle existe il y a plus de 35 ans.

Consulter un psychologue pour traiter sa timidité, car il est nécessaire de comprendre et traiter ce qui se passe sur le plan psychologique. Le diagnostic du psychologue apportera sûrement de précieuses informations sur la situation du sujet aux prises avec la timidité. Un médecin pourra envisager des médicaments tels que des antidépresseurs. Mais, le psychologue ne prescrira jamais de médicaments puisqu’il n’est pas habilité à le faire. Par ailleurs, il est possible de s’orienter vers la psychothérapie avec ses approches cognitives et comportementales.

JULIE CORNEZ-MASSANT votre psychologue et sexologue

Le stress peut devenir la source de plusieurs maladies, aussi bien du côté psychologique que le côté sexuel. Pour vous aider à mieux gérer vos soucis au quotidien, JULIE CORNEZ-MASSANT est l’experte qui saura répondre à votre demande. Grâce à ses interventions depuis des années, nombreux de ses patients ont retrouvé la confiance en eux. Développer sa confiance en soi, tel est le but de ses thérapies.

La psychothérapie : une pratique qui est désormais très demandée de nos jours. Peu importe votre problème que ce soit d’ordre émotionnel, professionnel ou scolaire, il est conseillé de suivre des séances de psychothérapie. Il n’y pas d’âge pour consulter un psychothérapeute et de recourir à ses services.

La sexothérapie : encore une fois, c’est une méthode qui vous aidera à régler vos problèmes de la sexualité. Il se peut qu’à un certain moment, vous allez ressentir des troubles dans votre vie sexuelle sans que vous y attendiez. Pour ce faire, rien ne vaut l’intervention d’un sexologue professionnel et de suivre des séances de thérapie.

Dans les deux cas, n’hésitez pas à contacter JULIE CORNEZ-MASSANT sur son site sexologue-psychologue.be ou rendez-vous directement à son cabinet situé à Braine-le-Château.